GOURDAN POLIGNAN COMMINGES CYCLISME

GOURDAN POLIGNAN COMMINGES CYCLISME
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?
Classement Varilhes Régional

Voir les classements : http://www.camarade-sports-loisirs.fr/data/documents/resultats-championnat-regional-ufolep.pdf

Championnat Régional à Varilhes(warillès comme dirait Vivien)
Au départ l’objectif est de ramener un titre dans une des catégories.
Il y a du vent, le circuit est presque tout plat et ça devrait avantager la plupart de nos coureurs.

En 50 - 59 : Gilles et Pascal sont présents, mais pour eux le circuit n'est pas assez vallonné, il ne vont pas arriver à prendre la bonne échappée de 4 coureurs composée notamment de Miquel et Barroso, piégés ils vont tout faire pour revenir sur les fuyrads, mais les 4 de devant étaient les plus forts. Et c'est Barroso qui ramène un titre de plus chez lui. Pascal et Gilles dans le peloton.

En 40 - 49 : Nous avons Jerome qui sort de l'Ariègoise XXL, Franck etChristophe. Ce coup ci nous avons un coureur dans la bonne, et c'est Christophe qui accompagne Cazzala, Falliero, Remy et Lormant. Après plusieurs tours d'échappée le peloton revient sur ce groupe... et Christophe en remet une en costaud, il part seul, il fait un numéro... mais il sera repris dans les derniers KM.
C'est Glacial, le champion de France du Madiran qui s'impose.

En 30 - 39 : Jeremie, Vivien, Remi et Pierre sont au départ, ils peuvent tous espérer un titre. Mais pour Pierre la course sera terminée dans le premier tour à cause d'un bris de chaîne.
Il ne reste que 3 coureurs du club, et 2 sont dans l'échappée de 7, en effet Vivien et Remi ont décidé de mettre le feu à la course.
Cette échappée va résister jusqu'à 2 tours de l'arrivée où elle sera revue... et Remi, certainement inspiré par Christophe, tente le même coup, il ressort avec 10s d'avance sur le peloton, lui aussi fait un numéro. Derrière Jeremie se fait des copains dans le peloton, il saute sur tout ce qui bouge et fait le max pour empêcher le retour du peloton. Remi creuse, seul, 1 tour encore, il a à nouveau 30s d'avance et il résiste, impressionnant, le voilà notre titre, Remi s'impose en costaud... et derrière Jeremie vient chercher la 3ème place.
Un grand stratège du vélo l'avait prévu avant la course, et il ne s'était pas trompé, aujourd'hui Remi était dans un grand jour et il a frappé un grand coup.
2 coureurs sur le podium, voilà qui récompense encore une superbe course d'équipe et un bel état d’esprit... BRAVO.

En 20 - 29 : 2 coureurs au départ, Nicolas qui continue son apprentissage et Lionel pour sa dernière année en 20 - 29.
Comme souvent dans cette caté le début de course est atypique, les coureurs attaquent, prennent rapidement plus d'1 min, puis le peloton accélère violemment et en quelques Km les fuyards sont revus. Au 3éme tour, 2 coureurs sortent, sous l’impulsion de Davia, c'est Lionel qui part, ces 2 coureurs creusent un écart et s'entendent à merveille... mais 2 tours plus tard, Balzagette, le grand favori attaque, il va boucher l'écart tout seul! 3 coureurs donc devant, et l'écart se creuse encore sur le peloton, ça semble être la bonne.
Les tours s'enchaînent et la collaboration est parfaite entre les 3.
La victoire va se jouer au sprint, et au terme d'un sprint monstrueux, lancé de très loin par Davia c'est Balzagette qui s'impose, devant Davia et Lionel qui échoue une nouvelle fois à la 3ème place d'un régional.

Chez les féminines Céline ne pourra pas disputer la victoire à Biancolin, elle va faire une course au courage, avec son amie Sophie Cavaillé de Saman, une bonne partie de la course à 2, pour finalement finir 4éme, au pied du podium... mais toujours avec le sourire! Elle va même se permettre d'encourager les garçons du club, à s'en péter les cordes vocales, quand ces derniers vont la doubler sur le parcours. Encore bravo et merci pour ton courage, ta bonne humeur et tes encouragements.

A noter aussi le nouveau titre pour Alain Guinle en 60 et plus, ainsi que la victoire du jeune qui monte, de Balma, Yohan Lescure.

Nous n'en étions pas encore certains, mais avec ce titre, c'est sûr, nous avons franchi un palier depuis le retour du club. Et le tout en courant en équipe et avec des copains.

Individuellement nous sommes une goutte, ensemble nous sommes un océan.

A suivre...